Panier

Collier de débris

  • Gary Victor

    Quelques mois après le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. le Programme des Nations unies pour le développement coordone une grande partie des activités d’enlèvement des débris dans une capitale encore traumatisée par la catastrophe. Des milliers de gens vont s’engager dans cette tâche colossale. Il s’agit pour ces femmes et ces hommes de redonner vie à leurs quartier ravagés, d’essayer de rallumer une flamme que les soubresauts de la terre ont éteinte. Pour que ne soit pas perdue la mémoire de cette lutte, Gary Victor a écrit Collier de débris pour, nous dit-il, «dialoguer avec les sans-voix, assister à la transmutation des débris, entendre battre les coeur des femmes et des hommes qui, dans l’anonymat, redessinaient la nouvelle configuration de la ville dans le flanc des montagnes, dans le creux des ravins, dans ces lieux où les bien-pensants n’osent pas s’aventurer, poutant pas trop loin des hautes murailles barbelées de leurs demeures.»

    Romancier, scénariste et journaliste, Gary Victor est né en 1958 à Port-au-Prince. Ses ouvrages sont publiés en France, au Canada et en Haïti. Il a reçu de nombreux prix littéraires dont le Prix du livre insulaire à Ouessant (2003), le Prix RFO du livre (2004). Il est l’auteur d’une œuvre originale acclamée en Haïti.


    Roman    978-2-89712-066-5    17,00$    80 pages   18 février 2013

    Disponible en version papier et numérique


     

     

     

    Ce que la presse en dit 

    Collier de débris donne la mesure du choc qui a frappé Haïti mais relate surtout la force de vie de ses habitants qui, dans la poussière et les gravats de la mort, se sont acharnés à réinventer la vie de leurs propres mains. Dans un court récit d’une grande pudeur servi par une écriture à la pointe sèche qui entaille ce que René Char appelle ʺ la santé du malheur ʺ.
    — 
    Suzanne Giguère, Le Devoir


    février 27th, 2013 | admin | Commentaires fermés sur Collier de débris | Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Comments are closed.