Panier

Dessalines

  • Guy Poitry

    Ancien esclave de Saint-Domingue, Dessalines participe à l’insurrection des Noirs contre la France des colons, et devient très tôt le bras droit de Toussaint Louverture. Après la déportation de celui-ci, il mène victorieusement la lutte pour l’Indépendance de ce qui devient Haïti le 1er janvier 1804. Couronné empereur la même année, Dessalines est assassiné en 1806.

    L’objet du roman n’est pas le portrait de l’empereur Dessalines, ni l’histoire des prouesses du fondateur de la nation haïtienne. Alfred, jeune Suisse qui a quitté le Haut-Pays en 1798 pour ouvrir un cabinet de lecture à Saint-Marc, porte un regard sur Dessalines et sur le nouvel État. Il essaie de cerner cette histoire rebelle et magique à laquelle il fait face. Il revoit également l’Europe. Ces questionnements et remises en question, Alfred les fait à travers des lettres qu’il adresse à « celle qui est restée en Suisse », sa nièce, une enfant. Le regard que pose Alfred sur la révolution haïtienne est donc empreint de sympathie pour Toussaint, Dessalines et d’autres chefs révolutionnaires. Il incarne un thème central du roman : celui de la solidarité des individus et des peuples marginalisés par l’histoire. Dans cette correspondance imaginaire se font entendre différentes voix, et des questions qui sont encore étonnamment celles de notre présent, en ce début de XXIe siècle.


    Roman     24 $     276 pages     9782923153834     2008

    Publié en co-édition avec la maison d’édition suisse En bas.


    Dessalines


    July 4th, 2011 | admin | Comments Off on Dessalines | Tags: , ,

Comments are closed.