Panier

Joseph Ki-Zerbo

  • Photo-kizerbo-siteweb

    Joseph Ki-Zerbo est un historien et homme politique burkinabè né le 21 juin 1922 à Toma (Haute-Volta, aujourd’hui Burkina Faso) et décédé le 4 décembre 2006 à Ouagadougou. Après son baccalauréat à Bamako, Joseph Ki-Zerbo suit des études d’histoire à Paris et soutient sa thèse de doctorat à l’Institut d’études politiques de l’Université de Paris. Il devient professeur des Universités. Il est l’un des plus grands penseurs de l’Afrique contemporaine. Il enseigne à Orléans, à Paris puis à Dakar en 1957. Joseph Ki-Zerbo va renouveler avec le Sénégalais Cheikh Anta Diop les études sur l’histoire de l’Afrique. IL contribue à redonner aux Africains un contrôle sur la définition de leur passé. De 1975 à 1995, il préside l’Association des historiens africains. Il fut pendant de longues années un membre éminent du Conseil exécutif de l’Unesco. Il a notamment publié Histoire de l’Afrique noire, dirigé deux volumes de la monumentale Histoire générale de l’Afrique, et La Natte des autres : pour un développement endogène en Afrique. Il est interrogé dans l’ouvrage À quand l’Afrique par René Holenstein, docteur en histoire et spécialiste des questions du développement.

    Publication chez Mémoire d’encrier:

    couverture-quandafrique-siteweb


Comments are closed.