Panier

Posts Tagged ‘américanité’

  • Le corps noir

    janvier 2nd, 2017 | Essai, Catalogue, Collections, Incontournable | admin | Commentaires fermés sur Le corps noir

    Jean-Claude Charles « Essai rageur sur le racisme», Le corps noir de Jean-Claude Charles est un ouvrage nécessaire. Le corps noir aborde avec intelligence, humour et ironie parfois, la question noire. Jean-Claude Charles développe ici la manière dont le corps noir a été inventé. Le livre traite notamment des fantasmes de la différence, des mythes du […]

    (Lire la suite…)

  • De si jolies petites plages

    août 14th, 2016 | Chronique, Catalogue, Collections, Les nouveautés, Incontournable | admin | Commentaires fermés sur De si jolies petites plages

    JEAN-CLAUDE CHARLES De si jolies petites plages aborde la migration, en donnant la parole aux migrants. Ce livre documentaire d’une grande humanité, véritable ethnographie du milieu carcéral américain, est d’une dérangeante actualité. Point de vue de l’éditeur Récit-reportage sur la première génération de boat people haïtiens qui a débarqué sur les côtes de Floride au début […]

    (Lire la suite…)

  • Le territoire dans les veines

    juin 29th, 2017 | Uncategorized | admin | Commentaires fermés sur Le territoire dans les veines

    À paraître Jean-François Létourneau   À travers le rapport au territoire qu’elles convoquent, les œuvres poétiques des Premières Nations nous invitent à repenser les fondements des sociétés américaines, québécoises dans notre cas, à partir de la perspective autochtone. En effet, la poésie amérindienne requiert une double compétence pour le lecteur québécois: d’une part, les œuvres […]

    (Lire la suite…)

  • Manhattan Blues

    août 3rd, 2015 | Roman et Récit, Catalogue, Collections, Incontournable | admin | Commentaires fermés sur Manhattan Blues

    JEAN-CLAUDE CHARLES Ferdinand est noir et exilé. Il oscille entre Paris et New York. À Manhattan, il loge chez Jenny. Par la suite, il rencontre la belle Fran dans un bar de Greenwich Village. Ferdinand est découragé, Fran est désespérée. Pendant trois jours, ils vont marcher, courir, parier, déambuler, flâner, s’aimer aux quatre coins de […]

    (Lire la suite…)