Panier

Posts Tagged ‘Université d’Ottawa’

  • La femme tombee du ciel_Thomas_King72DPI_RGB

    La femme tombée du ciel

    August 11th, 2016 | Catalogue, Collections, Incontournable, Les nouveautés, Roman et Récit | admin | Comments Off on La femme tombée du ciel

    Thomas King Prix du Gouverneur général pour la version anglaise (The Back of the Turtle, 2014) En éliminant le sous-bois qui gêne le passage d’un oléoduc, la multinationale Domidion provoque un déversement mortel sur la côte de la Colombie-Britannique. Dorian Asher, le PDG, s’amuse à oublier son divorce et son mal-être par des dépenses somptuaires. Le […]

    (Lire la suite…)

  • couv-chronique-visuel-a-venir

    Ceci n’est pas un paradis

    January 3rd, 2017 | À paraître | admin | Comments Off on Ceci n’est pas un paradis

    À paraître… MAY TELMISSANY Ceci n’est pas un paradis se situe aux confins du récit de voyage, de la nouvelle et de la chronique journalière intimiste. Les pérégrinations de l’auteure entre le Canada et l’Égypte en passant par la France, lui permettent de découvrir les cultures québécoise et canadienne tout en réfléchissant sur le sens […]

    (Lire la suite…)

  • Mona Latif-Ghattas

    Mona Latif-Ghattas

    June 30th, 2011 | Auteurs, Traducteurs | admin | Comments Off on Mona Latif-Ghattas

    Née au Caire, Mona Latif-Ghattas vit à Montréal depuis 1966. Poète et romancière, elle se consacre également à la musique et au théâtre.   Publication chez Mémoire d’encrier : Collaboration chez Mémoire d’encrier :     Traduction chez Mémoire d’encrier : Ceci n’est pas un paradis, de May Telmissany  

    (Lire la suite…)

  • photo-may-telmissany_2014_credits-eva-hadhazy_2_nb_lr

    May Telmissany

    June 16th, 2015 | Auteurs | admin | Comments Off on May Telmissany

    Égyptienne et Canadienne, May Telmissany est professeure agrégée au département des langues et littératures modernes et membre du Groupe de recherche en Études Arabes Canadiennes à l’Université d’Ottawa. Ses romans ainsi que ses recueils de nouvelles ont été acclamés par la critique aussi bien égyptienne que française. Doniazade a reçu le prix Arte Mare (Bastia, France) […]

    (Lire la suite…)