Panier

Vient de paraître… et La journée du livre haïtien

  •  

     

    Ceci n’est pas un paradis

    (chronique)

    May Telmissany

    Traduit par Mona Latif-Ghattas

    Vient de paraître chez Mémoire d’encrier Ceci n’est pas un paradis récit de May Telmissany, traduit de l’arabe par Mona Latif-Ghattas.

    Dans Ceci n’est pas un paradis, la protagoniste se déplace du Caire à Ottawa en passant par Montréal, Paris. Elle documente les villes à travers des récits de voyage, des anecdotes, des chroniques. Elle médite sur le sens du mouvement et la nécessité d’une réinvention de soi. Elle observe les changements sociaux et politiques qui transforment l’Égypte, son pays d’origine, avec plus de lucidité au fur et à mesure qu’elle s’en éloigne. Aussi ce livre s’inscrit-il dans les interstices de deux mondes que la logique identitaire semble séparer mais qu’une conscience nomade tente inlassablement de réunir.

    Ces récits qui mêlent cultures et territoires s’enracinent dans ce qu’il y a de plus touchant en l’humain : la générosité, la force et le courage. Se dessine également en arrière-plan l’image d’une Égypte en mouvement.

    Point de vue de l’auteure

    « Ceci n’est pas un paradis est pour moi, le livre du mouvement et de la réconciliation. Il me permet de poser un regard serein sur l’expérience de l’immigration, et me réconcilie par le même geste, avec l’écriture romanesque. Après des années de mutisme imposé par l’errance, je commence enfin à comprendre – et accepter – ma condition nomade en tant que femme, écrivain, arabe et laïque.»

    May Telmissany est romancière, Égyptienne, Canadienne et professeure de cinéma et d’études arabes à l’Université d’Ottawa. Elle a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont été acclamés par la critique aussi bien égyptienne que française dont Doniazade (Actes Sud, 2000) qui a été traduit en sept langues et a reçu le prix Arte Mare (France) et le prix d’encouragement de l’État du Ministère de la Culture (Le Caire) comme meilleur roman autobiographique. Ceci n’est pas un paradis relate son expérience d’immigration au Canada et ses retours successifs en Égypte.

    « L’écriture ne m’a jamais quittée ; elle était et est toujours le maillet avec lequel j’ouvre une brèche dans les murailles du paradis. »
    Relationniste :
    Camille Robitaille
    514 989 1491, poste 103
    L’écrivain Gary Victor à la Journée du livre haïtien
    samedi 19 août 2017, 11h à 20h

    Venez rencontrer les auteurs et les éditeurs à la 10e édition de la Journée du livre haïtien, au Centre N A Rive    Lire la suite

    6971 rue Saint-Denis, Montréal     514 278 2157

    Parmi les activités :

    • 10 livres pour les 10 ans
    • Hommage aux auteurs disparus
    • Tables rondes et ventes signatures
    • Le studio de Maguy
    • Cocktail de clôture & piano tam-tam

     


    août 16th, 2017 | admin | Commentaires fermés sur Vient de paraître… et La journée du livre haïtien | Étiquettes : ,

Comments are closed.