Coulées

  • Mahigan Lepage

    Coulées : la Patapédia, l’Outaouais et le Bas-Saint-Laurent. Trois récits, trois lieux, trois traversées. Dans l’enchevêtrement des rangs, des villages et des villes, se font et se défont les rêves jusqu’à l’éclatement du territoire. Écriture de la voix. Écriture de la route. Une prose portée par l’amitié et la force des paysages.

    Comme Mahigan Lepage sait si bien le faire, il nous promène sur les routes, avec ses fragments de récits et de paysages, décapants d’oralité et de vies. Dit d’enfance et d’adolescence quasi testamentaire où les amitiés se construisent au hasard des chemins.

    Voici comment l’auteur Mahigan Lepage relate cette expérience d’écriture :

    L’expérience se présente mentalement comme un désordre : fatras de morceaux de temps (durées et événements) associés à des lieux, des visages, des trajets particuliers. Alors, pour chaque territoire habité durant l’enfance et l’adolescence, on a travaillé à recréer par l’écriture une cohésion que le réel n’offre pas de lui-même, en ressoudant les tronçons de chemins, en happant les images dans un phrasé continu, en fondant en bloc différentes strates de temps.

    Coulées : Au soubassement de cette écriture qui opère par répétition et oralité, il y a quelque chose de vrai et de printanier qui touche au plus profond de nous-mêmes. Laissez couler en vous ces récits, ces paysages et ces portraits qui nous apprennent que la route est une construction afin de bousculer les horizons et d’aller plus loin.

    Feuilleter le livre

    Roman

    ISBN : 978-2-923713-70-0
    19,00 $
    100 pages

    Format numérique disponible :
    ISBN EPUB : 978-2-89712-028-3 
    PRIX EPUB : 9,99 $
    ISBN PDF : 978-2-89712-136-5 
    PRIX PDF : 9,99 $

    Ce que la presse en a dit:

    «Cent pages à peine, au total. Mais un monde en soi. Et surtout, une voix. La grande originalité de Coulées est dans l’entrelacement. Entre l’exploration du territoire, la topographie des lieux et la plongée dans la vie passée du narrateur.»
    Danielle Laurin, Le Devoir

    «Coulées est un récit qui se déguste lentement. Une belle lecture d’été pour les amateurs de poésie en voyage au Québec.»
    Marie-Claude Girard, La Presse

    «Une écriture qui parcourt le territoire, une écriture de la route. Il y a des descriptions absolument magnifiques dans ce livre-là. C’est vraiment un beau livre. L’écriture est fluide, très intime. Une écriture qui nous parle. À lire.»
    Annie Landreville – Radio-Canada/Info-réveil

    «Trois récits qui transposent le mouvement vif des rivières aux différentes étapes de vie de notre auteur. Une écriture fine tout en images.»
    Annie Proulx, Le Libraire

    «Vous ne connaissez pas encore Mahigan Lepage? N’attendez plus: sa langue est à la fois précise et ample, disciplinée quand il le faut, sauvage le plus souvent, et puis il y a partout entre les lignes ce qu’on aime du Québec, ses reliefs, ses odeurs, ses feuillages. Tout ce qu’on voudrait léguer à ceux qui vont suivre.»
    Tristan Malavoy Racine, Voir

    «Un poète fait romancier qui nous entraîne sur les routes longues, enneigées et désertées. La voix de cet écrivain laisse en soi l’envie de le lire à nouveau.»
    Pierrette Boivin, Nuit blanche

     «Jennifer Tremblay partage avec nous ses impressions d’écrivaine, de lectrice, mais aussi d’éditrice sur le livre Coulées, de Mahigan Lepage, un roman qui nous transporte entre la Gaspésie et l’Outaouais.»
    Radio-Canada/Plus on est de fous, plus on lit


    June 20th, 2012 | admin | Comments Off |

Comments are closed.