Panier

Dans le ventre du Congo

  • Blaise Ndala

    C’est le roman de la pacification des mémoires pour celles et ceux qui, de Kinshasa à Bruxelles, espèrent sans y croire que le passé puisse passer un jour.

     

    Dans le ventre du Congo raconte l’histoire de la princesse Tshala Nyota Moelo, qui s’affranchit des codes d’une des plus prestigieuses monarchies du Congo précolonial. Séduite par un jeune colon belge, elle finira dans le dernier zoo humain de l’Europe. Nous voilà plongés au cœur du « village congolais » de l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles de 1958, où l’on retrouve l’œuvre coloniale dans toute son ignominie. Page après page, à travers les péripéties de la princesse Tshala et de sa nièce qui tente de retrouver ses traces, se dévoilent la mémoire féconde de l’Afrique et un monde incapable de se réinventer.

    Le comité table sur un minimum de dix Congolais, monsieur. Nous voudrions exhiber cinq ou six Nègres en bonne santé, robustes, habiles de leurs mains, qui sachent chanter et danser, et autant de Négresses bien en chair qui soient tout aussi douées. Si nous pouvions mettre la main sur un ou deux enfants de moins de huit ans d’ici la date butoir du 1er avril, l’affaire serait considérée comme réglée.

    Point de vue de l’auteur
    C’est le roman que j’aurais aimé lire pour comprendre quand et comment les peuples d’Afrique noire et ceux de l’Europe occidentale ont échoué à la fin du XIXe siècle, à faire de leur rencontre un moment d’humanité. C’est le roman de la pacification des mémoires pour celles et ceux qui, de Kinshasa à Bruxelles, espèrent sans y croire, que le passé puisse passer un jour.

     

    Né en République démocratique du Congo, Blaise Ndala a étudié le droit en Belgique avant de s’installer à Ottawa en 2007. Romancier, il tisse une œuvre patiente, à l’écoute du monde.

     

    L’image de la couverture est une photo de l’artiste Brian Brake.

     


    Récit   978-2-89712-682-7   29,95$    368 pages

    24 février 2021 (Québec)

    Bientôt disponible en format papier et numérique



    Ce que la presse en dit

    D’une plume alerte, Ndala ranime le souvenir de royaumes endormis mais renoue aussi, comme par miracle, avec le fil de l’histoire connue, celle de la dernière exposition coloniale.
     Colette Braeckman, Le Soir (Belgique)
     
    Un livre qui tombe pile au bon moment.
    Marie-France Croo, La Libre Afrique (Belgique)
     
    Le tour de force de ce livre est de parvenir à construire un véritable édifice, cohérent (…) où des points de vue sont irréconciliables sans jamais être décontextualisés. C’est impressionnant !
    Sonia Le Moigne-Euzenot, Chroniques Littéraires africaines (France)
     Un roman-fleuve, à l’écriture puissante, nourrie du souffle et de la magie de l’Afrique royale et ancestrale.
    Blandine Hutin-Mercier, L’Écho Républicain (France)
    Une leçon d’histoire et de dignité.
    La Montagne (France)
    Deux siècles d’histoire du Congo (…) en écho aux revendications pour la sortie du silence sur les discours portant sur la colonisation.
    Célia Sadaï, TV5 Monde – Afrique
    Dans le ventre du Congo est un livre riche d’enseignements, un matériau passionnant pour mener des réflexions, et sa puissance littéraire décuple l’écho de ses messages. […] [L’identité] se transmet pleinement quand on regarde le passé tel qu’il est. C’est toute la démarche de ce roman époustouflant où Blaise Ndala se révèle une nouvelle fois comme un formidable passeur de mémoire et de littérature.
    Mabrouck Rachedi, Jeune Afrique

    janvier 18th, 2021 | Yara El-Ghadban | Commentaires fermés sur Dans le ventre du Congo |

Comments are closed.