Panier

Mère à mère

  • Sindiwe Magona

    Traduit de l’anglais par Sarah Davies Cordova

    Le roman Mère à mère de Sindiwe Magona explore l’héritage sud-africain de l’apartheid à travers la figure d’une femme dont la vie a été marquée par l’oppression et l’injustice. Magona a décidé d’écrire ce roman lorsqu’elle a découvert que la boursière Fulbright Amy Biehl, assassinée alors qu’elle aidait à l’organisation des premières élections démocratiques du pays en 1993, est décédée à quelques mètres de sa résidence à Guguletu, au Cap. Elle a ensuite appris qu’un des garçons tenu pour responsable du meurtre était en fait le fils du voisin. Magona a commencé à imaginer à quel point son propre fils aurait pu être pris dans la vague de violence de ce jour-là. Le livre, basé sur un incident réel, prend la forme d’une longue et douloureuse lettre à la mère d’Amy Biehl. La mère de l’assassin, Mandisi, y raconte sa vie, celle de son fils et évoque la société ségréguée qui non seulement permettait, mais perpétuait la violence à l’égard des femmes et des Sud-Africains noirs et appauvris sous le règne de l’apartheid. Le résultat est une exploration magnifiquement écrite de la société qui a rendu possible une telle violence.

    Extrait de la préface de Véronique Tadjo 

    Elle dit : « Mon fils a tué votre fille ». Et c’est cette affirmation d’une simplicité terrifiante qui ouvre le livre. Histoire douloureusement vraie, racontée avec beaucoup de sensibilité et d’empathie par Sindiwe Magona. Une voix authentique qui nous parle directement à l’oreille.

    Née en 1943 à Umtata, dans la région rurale du Transkei (Cap-Oriental) en Afrique du Sud, a grandi à Gugulethu, un township proche du Cap, Sindiwe Magona est la première écrivaine sud-africaine noire de sa génération. Autobiographe, poète, dramaturge, romancière et biographe, elle écrit en anglais et en xhosa, l’une des 11 langues officielles de l’Afrique du Sud, et traduit fréquemment son propre travail dans sa langue maternelle. Elle détient une maîtrise en travail social de Columbia University à New York, elle y a vécu et travaillé à l’Onu ; elle a pris une part active dans la lutte contre l’Apartheid jusqu’à sa retraite en 2003. Féministe engagée, Magona par son travail d’écrivaine, résiste pacifiquement à la domination raciale et sexiste. Mother to Mother traduit pour la première fois en français, sous le titre Mère à mère, est considéré comme l’un des plus grands romans sud-africains. Sindiwe Magona vit actuellement au Cap, en Afrique du Sud.


    Roman    978-2-89712-651-3      29,95$      env. 350 pages

    2 octobre 2019 (Québec)
    À venir  (France/Belgique/Suisse) 

    À paraître 


    Ce que la presse en dit 

    Tour de force, la grande réussite de Mère à mère réside dans le fait que l’auteure Sindiwe Magona ait pu concilier amour et souffrance. Par la fine observation des détails de la vie quotidienne et par sa dimension humaine, le roman échappe à la terrible impasse du passé et du présent et ouvre une lueur d’espoir pour l’avenir.

    André Brink


    juillet 10th, 2019 | admin | Commentaires fermés sur Mère à mère |

Comments are closed.