Panier

Un océan, deux mers, trois continents

  • Wilfried N’Sondé 

    Lauréat, Prix Kourouma 2018
    Lauréat, Prix du Livre France Bleu – PAGE des Libraires 2018
    Lauréat, Prix des lectrices et lecteurs de L’Express/BFMTV
    Finaliste, Prix Orange du Livre 2018
    Coup de coeur Renaud-Bray

    Un Océan, deux mers, trois continents, paru début janvier chez Actes Sud a reçu un accueil enthousiaste. Présent sur une dizaine de prix, les critiques parlent du roman avec passion.

    Un océan, deux mers, trois continents raconte l’histoire mouvementée de Nsaku Ne Vunda, premier ambassadeur noir au Vatican, né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Plongé au coeur de la traite des Noirs et de l’esclavage, il est confronté à une suite d’épreuves qui mettront à mal sa foi en Dieu et en l’homme. Wilfried N’Sondé signe, avec cette épopée autour de ce personnage méconnu de l’Histoire, un plaidoyer pour la dignité et la liberté.

    Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé est romancier et musicien. Il a reçu en 2007 le Prix des cinq continents de la francophonie pour son roman Le cœur des enfants léopards. Après des études de sciences politiques à Paris, il habite à Berlin pendant vingt-cinq ans. Il réside désormais à Paris. Son œuvre est publiée aux éditions Actes Sud.


    Roman   978-2-89712-559-2   24,95$     244 pages    

    6 février 2018 (Québec) 

    Disponible en version papier et numérique


    Ce que la presse en dit

    Un océan, deux mers, trois continents est un grand roman, fortement ancré dans les ombres et lumières d’une civilisation, d’une époque, au cœur de l’histoire d’un peuple, porté par le destin singulier d’un homme.

    Sami Tchak, Africultures

    À vous de goûter toute la saveur poétique et la sève spirituelle que recèle la magni que plume de Wilfried N’Sondé. À vous de rêver, comme moi, de l’adaptation lmique avec un Idris Elba portant la soutane de Nsaku Ne Vunda.

    Abdourahman Waberi, littafcar.org \ CEC

    Conte philosophique, plaidoyer pour la tolérance et la fraternité, ce superbe roman de Wilfried N’Sondé séduit aussi par la pureté d’un style lyrique et enlevé.

    Claire Julliard, L’Obs

    Le récit de ce Candide congolais sonne comme un vibrant plaidoyer pour la liberté et l’égalité. Une réussite.

    Héloïse Rocca, Version Femina

    Véritable odyssée vibrante d’humanité, Wilfried N’Sondé a réussi son pari en nous montrant combien la vie, la tolérance et les valeurs d’égalité sont précieuses.

    Nathalie de Breteuil, Amina

    Avec ce roman d’aventures mâtiné de récit de formation épique et vibrant d’humanité, Wilfried N’Sondé rend hommage à la trajectoire lumineuse de ce héros méconnu.

    Dominique Fidel, Simple things

    L’horreur absolue qu’est l’esclavage, Wilfried N’Sondé l’insère avec brio dans la marche folle d’un monde qui nie aux opprimés toute dignité. Ainsi, d’autres voix malheureuses se dessinent dans la suite du roman : paysans, femmes, juifs, hérétiques… rejoignent le cortège des esclaves et retrouvent le fil de l’Histoire sous la plume de l’auteur.

    Lola Jordan, Revue L’éléphant

    Ce récit prenant, lumineux, ne manquera pas de vous couper le souffle.

    Anne-Sophie Hache, La Voix du Nord


    janvier 30th, 2018 | admin | Commentaires fermés sur Un océan, deux mers, trois continents |

Comments are closed.