fbpx
Panier

Tomber

  • Carlos Manuel Álvarez

    Traduit de l’espagnol par Eric Reyes Roher

    Tomber raconte le délabrement d’une famille cubaine qui partage pourtant le même appartement. Au pays, la faim et la privation agissent comme un détonateur. Le père communiste, la mère gravement malade, la fille résignée et le fils revanchard deviennent tous des ennemis, même si aucun d’entre eux ne comprend vraiment comment et pourquoi cela est arrivé.

     

    Né à Cuba en 1989, Carlos Manuel Álvarez est considéré comme l’un des meilleurs écrivains latino-américains de la relève.

     


    Roman  978-2-89712-837-1   21.95$    168 pages

    6 juin 2022 (Québec)

    Disponible en format papier et numérique


     

    Ce que la presse en dit

    Avec une écriture incisive qui a heureusement survécu au travail de traduction, Carlos Manuel Alvarez dépeint un Cuba où l’espoir devrait faire vivre. Un ouvrage important à ajouter à sa collection.

    – Hugo Prévost, pieuvre.ca

    Un premier roman troublant et éblouissant.

    – Houman Barekat, The Times Literary Supplement

    À travers les perspectives des quatre membres de la famille, Álvarez construit lentement et intelligemment le tableau du noyau familial, au bord de l’effondrement.

    – George Henson, World Literature Today

    Carlos Manuel Álvarez a peint une image puissante et brûlante de la maladie, de l’isolement et de la rancœur.

    – Laila Obeidat, The London Magazine

     

    Une œuvre brûlante.

    Booklist

     

    La lucidité surréaliste d’Álvarez sur le fossé générationnel qui sépare ses personnages donne au livre une réelle puissance

    Publishers Weekly

     

    Dans un environnement dysfonctionnel, la tromperie envahit la vie privée des familles. Les lignes entre vérités et mensonges sont floues. Ce récit poétique explore la capacité humaine à aimer et à blesser.

    Irish Times

    Chaque voix a sa propre musique de tristesse, ses propres rythmes d’isolement, son propre lexique de la défaite. Ce roman est un chef-d’œuvre subtil.

    – Juan Cárdenas, Babelia, El País

    Tomber est une tourbière tremblante de tristesse mêlée à une vocation de justice impossible.

    – Francisco Solano, Babelia, El País


    mai 3rd, 2022 | Mémoire d'encrier | Commentaires fermés sur Tomber |

Comments are closed.