Panier

Je suis Ariel Sharon

  • Yara El-Ghadban

    Tel Aviv, 4 janvier 2006. Le premier ministre Ariel Sharon sombre dans le coma. Il demeure inconscient huit ans jusqu’à sa mort en 2014. Que se passe-t-il dans la tête de Sharon? Le roman donne corps et voix à un chœur de femmes, Véra, Gali, Lily et Rita qui le mettent face à ses horreurs et à son humanité. Elles le guident vers la lumière quand les ombres de la mort l’assaillent.

    Extrait

    M’en voudraient-elles si j’enlevais à chaque lettre de ton nom sa noirceur? À chaque date de ton histoire, sa violence? Si je t’enlevais la mort et te prêtais la vie? M’en voudraient-elles si je me glissais là où elles t’ont vu nu? Si je te débarrassais de toutes ces couches. Ta peau de guerrier, ton masque de politicien? Ne reste que toi face à moi? Que tu sois personne? Que je sois personne?
    Soyons personne. Soyons ensemble sans visage. Perdons-nous dans ce long sommeil. Dévoilons tous nos visages.
    Pose-moi la question : quel est ton nom? Je nommerai toutes les femmes.
    Pose-toi la question : qui suis-je? Toutes les femmes te répondraient. Leur voix est ma voix. 

    Romancière et anthropologue palestinienne, Yara El-Ghadban vit et écrit à Montréal. Elle a publié les romans L’ombre de l’olivier (Mémoire d’encrier, 2011) et Le parfum de Nour (Mémoire d’encrier, 2015). Je suis Ariel Sharon est son troisième roman.


    Roman    978-2-89712-568-4   19$    128 pages    

    12 septembre 2018 (Québec) 
    8 octobre 2018 (France/Belgique/Suisse) 

    Disponible en version papier et numérique


    Ce que la presse en dit 

    Usant de toutes les tonalités littéraires, la prose de Yara El-Ghadban vient déplacer le regard. Habitué-e de l’histoire rabâchée des manuels scolaires et autres majors des médias, le lecteur-trice sera transporté-e dans l’œil du cyclone, dans le calme apparent de l’hôpital, enveloppé-e au plus près par la guerre qui continue sa déflagration. Moins naïf-ve, il-elle se laissera emporter par le contexte et la plume qui conjuguent avec panache émotions et histoire(s).

    Camille L., Le journal des alternatives 


    juillet 11th, 2018 | admin | Commentaires fermés sur Je suis Ariel Sharon |

Comments are closed.